Berlin, nus contre le scanner d’embarquement

Des activistes allemands se déshabillent à l’aéroport pour protester contre l’utilisation de scanners corporels

Les militants du Parti Pirate allemand, pour exprimer leur désaccord avec la présence de scanners corporels dans les aéroports, ont organisé des manifestations pour faire valoir leur revendication. Armés uniquement de leurs sacs, chariots et bagages, il se sont présentés à l’aéroport international de Berlin-Tegel prêts à faire face aux contrôles les plus poussés. Ils étaient presque entièrement nus.

Dans ce cas de figure, le scanner de corps n’est en fait pas nécessaire. Les corps des manifestants, étaient cependant recouverts de slogans dénonçant la violation de la vie privée par l’utilisation de certaines technologies. Piercings, implants, couches : tout ce que vous pouvez normalement dissimuler et que vous ne souhaitez pas montrer en public est impitoyablement montré par les scanners. Les activistes – qui ont repris leur performance dans une vidéo sur YouTube – ont diffusé des tracts parmi des passagers plus ou moins amusés et des agents de sécurité plutôt perplexes.

Les scanners corporels sont principalement utilisés dans les aéroports américains, bien que, après la tentative d’attentat avortée en Décembre sur le vol Amsterdam-Detroit, plusieurs pays, parmi lesquels la Grande-Bretagne, l’Italie, les Pays-Bas ou l’ Allemagne, ont annoncé leur intention d’installer ces machines dans leurs aéroports. Leur utilisation suscite de nombreux doutes et controverses concernant la vie privée et la santé des passagers.